Poème Pour Un Jour De Gloire.

 

 

 

Aujourd’hui, j’ai gagné.
J’ai définitivement gagné.
Gagné quoi en fait ?

Rien de bien important,

Et pourtant j’ai gagné.

 


Le plaisir de dire « j’ai gagné »,

L’orgueil de la victoire.

Pourquoi en fait tant de vanité

Dans un petit exploit

De la rubrique des faits divers ?

 

 

J’ai vengé mon idéal,

J’ai tué une idée.
La guerre ne sera pas déclarée

Parce que je m’y suis opposée.
Aujourd’hui j’ai gagné !

 

Ils avaient dit :

« Il n’y aura pas d’effusion de sang ».
Nous, on voulait les croire,

Mais nous n’avons pas pu, car,

Ils vivaient de la guerre.

 

 

Aujourd’hui combien de morts :

Des centaines, des milliers.

Ils n’ont pas tenu leur promesse,

Et je me suis révoltée,

J’y été bien obligée.

 

J’étais seule et ils étaient beaucoup,

J’étais désemparée

Mais j’ai eu une idée :

J’ai formé une armée pacifique,

Et ils se sont découragés.

 


Aujourd’hui est un jour de paix.
J’ai gagné. Plus de guerre.

Jamais plus de larmes et de cris.
Nous vivrons d’autres soirs.
Aujourd’hui est un jour de gloire.

 

 

                               Babeth.