La Mort.

 

 

La mort,

Ma mort,

Je la vis quelquefois,

Quand la nuit il fait froid.

Je vois les autres rirent, rirent,

Et me regarder d’un méchant sourire.
Ils me disent des méchancetés,

Et de tous les noms je me fais traiter.
Pour eux, je suis morte,

Morte à jamais,

Et enfin ils sont délivrés.

    

                                   Babeth.